Combien je t’aime ?

Chouquettes aux pralines
Chouquettes aux pralines

Cela fait plusieurs semaines que je me pose cette question cruciale : doit-on encore fêter la Saint-Valentin ?

En effet, la question est aussi épineuse qu’un bouquet de roses mal préparé… Est-ce qu’une offrande ce jour précis est un gage d’amour éternel ou bien la preuve que le reste de l’année est totalement dénué de petites attentions ?

Certains diront que l’un n’empêche pas l’autre, car Cupidon peut voler toute l’année et, en plus, décocher une salve de fleurs et de coeurs en chocolat le jour J.

Il me semble que la Saint Valentin, c’est un peu comme Noël. Notre perception de cette journée évolue au fil des années. Pas question de réduire à « je vieillis donc je suis blasé(e) », ce n’est pas du tout le sens de mon propos. Je pense simplement que les années passant, nous avons parfois (je dis bien parfois, car cette quête de sens n’est pas nécessaire pour tous) envie de nous recentrer sur ce qui nous semble essentiel.

Un peu de douceur chaque jour est un crédo auquel j’aspire volontiers. Je me reconnais plus dans les petites attentions qui parsèment l’année plutôt que dans un achat dont la valeur n’a d’égale que l’égo de celui ou celle qui l’offre. « Regarde cette somme folle que je viens de dépenser pour toi, pour te prouver « combien » je t’aime » semble dire ce cadeau d’une grande marque. La valeur de l’amour…telle est la question de la Saint-Valentin ?

Finalement, pour ce billet d’humeur du 14 Février, j’ai décidé de partager avec vous une photo toute simple de chouquettes, sur lesquelles j’ai parsemé des éclats de pralines roses. Parce qu’un dessert ne vous coûtera que le temps que vous voudrez bien passer à le réaliser. « Regarde le « temps » que j’accorde à notre amour », est-ce que cette phrase n’aurait pas plus de valeur ?

Bonne Saint Valentin à tous, bon match de foot ce soir (oups) et surtout je vous souhaite plein de douceur toute l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *