Mon « naked-cake » choco-marrons

Mon naked-cake choco-marrons par F. Vauzeilles
Mon naked-cake choco-marrons par F. Vauzeilles

Vous ne le saviez pas encore, mais j’adore les « naked-cake » ou « gâteaux nus ». C’est une tendance déco très sobre, qui laisse entrevoir les strates du gâteau sous la crème.

Après plusieurs essais, j’ai créé ma recette de « naked-cake » au chocolat et marrons. Douceur et réconfort garantis avec cette recette simple mais comportant il est vrai quelques étapes. Si vous les suivez tranquillement, vous obtiendrez un très beau gâteau. Qu’il soit destiné à un anniversaire ou à terminer un repas de famille, préparez-vous à bluffer les gourmands autour de la table !

Temps de préparation, cuissons incluses : 2 heures environ.

Ready ? C’est parti !

1/ Première étape : la génoise nature

Dans le bol de votre robot, fouettez 4 œufs entiers avec 125 gr. de sucre en poudre. La texture doit devenir bien mousseuse et aérée, le volume doit au moins doubler et devenir une belle mousse jaune pâle (vous pouvez  fouetter à vitesse maxi pendant plusieurs minutes).

C’est beau ? Arrêtez de fouetter.

Tamisez dessus 125 gr. de farine et remuez avec une spatule en la plongeant bien au fond du bol pour mélanger toute la farine.

Déposez cet appareil dans un cercle à entremet beurré (ou un moule à manqué beurré).

Cuisson à 185° environ 20 minutes. La génoise doit être dorée dessus ET dessous.

Sortez la génoise et laissez la refroidir sur une grille.

Photo F. Vauzeilles
Photo F. Vauzeilles

2/ Le sirop
Pendant la cuisson de la génoise : dans une casserole versez 100 gr d’eau et 100 gr de sucre en poudre. Faire fondre le sucre en agitant avec un fouet, faites chauffer, portez à ébullition, laisser bouillir 30 secondes environ. Hors du feu, ajoutez un bouchon de rhum et une 1/2 gousse de vanille. Laissez refroidir dans la casserole. Le sirop est prêt 🙂 Fastoche non ?

Photo F.Vauzeilles
Photo F. Vauzeilles

3/ La génoise choco

C’est exactement la même chose que pour la génoise nature, en réduisant les quantités car elle n’a pas besoin d’être aussi épaisse.

Cette fois-ci, réalisez la recette avec 3 œufs + 70 gr. de sucre suffiront.

Tamisez dessus 20 gr. de cacao en poudre et 90 gr. de farine.

C’est reparti pour la cuisson : 185°, 15 minutes environ.

Sortez du four et laissez refroidir.

4/ Pour le « croquant »

Je n’aime pas les gâteaux 100% mous. C’est pourquoi j’ajoute une préparation qui va apporter un peu de croquant et de texture lors de la dégustation.
Pendant que la génoise choco cuit : faites fondre au bain marie 100 gr. de chocolat noir. Hors du feu ajoutez 3 crêpes dentelles écrasées. Mélangez. Réservez à température ambiante.

Allez, vous avez presque terminé !

5/ La crème fouettée aux marrons

Montez 30 cl de crème fleurette bien froide en chantilly.

Lorsque la crème commence à bien monter, ajoutez de la crème de marrons (environ 4 bonnes cuillères à soupe pour un goût léger, le mieux c’est toujours de goûter !).

Réservez au frais.

Bravo, il ne vous reste plus qu’à assembler vos préparations !
Photo F.vauzeilles
Photo F. Vauzeilles

6/ Le montage :

Coupez la génoise nature en trois disques d’épaisseur égale.

Posez le 1er disque sur votre plat de présentation. Passez du sirop avec un pinceau sur toute la surface pour bien l’imbiber. Déposez le chocolat fondu avec les crêpes dentelles et étalez sur toute la surface. Ajoutez une belle couche de crème fouettée (avec une poche c’est plus facile, sinon spatule ou cuillère c’est très bien).

Photo F.Vauzeilles
Photo F. Vauzeilles

Déposez la génoise choco, bien imbiber le dessus avec le sirop. Déposez une belle couche de crème fouettée.

Si la génoise choco est trop épaisse, vous pouvez enlever le dessus et le dessous avec un couteau à génoise (ou un couteau cranté).

Déposez le 3ème disque.

Recouvrez le gâteau avec la crème fouettée en laissant les bords apparaître, pour un effet « nude ».

Tadaaaaaaam ! Il est beau ce gâteau non ? Pour terminer la déco, vous avez l’embarras du choix : des bougies, quelques touches de crème fouettée, des crêpes dentelles écrasées ou entières, des copeaux de chocolat… A vous de jouer !

Bon week-end les gourmands !

Un immense MERCI à la talentueuse Françoise Vauzeilles (http://reinedespommes.blogspot.fr/) qui a testé et photographié ma recette avec patience et gourmandise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *