A propos de l’expérience

Poids-plume est une petite expérience de mangeoires et d’oiseaux. L’idée est partie d’un bricolage visant à peser les oiseaux qui passaient manger sur le rebord d’une fenêtre, et d’en prendre des photos. Quelques mois, et donc quelques essai/erreur plus tard, un prototype de mangeoire était né.

Une mangeoire équipée pour peser et prendre des vidéos de ses visiteurs (aussi appelé « pèse-mésange » dans le jargon, bien qu’évidemment elle ne pèse pas que des mésanges)

Deux de ces mangeoires-photographes ont été installées en janvier 2019, et contre toute attente, cela a exceptionnellement bien marché: presque 20 000 vidéos d’oiseaux enregistrées, une vingtaine d’espèces, un compte twitter, et surtout, les grands yeux écarquillés des personnes découvrant la quantité d’oiseaux à leur mangeoire !

Un exemple de vidéo prise par une des mangeoires (cliquer sur la vidéo pour lancer la lecture).

Techniquement, c’est quoi ?

Concrètement, une mangeoire, c’est des planches en bois, une petite carte programmable (Raspberry pi zero), reliée à un capteur de masse placé sous le perchoir, et une caméra. La masse est mesurée en permanence, et lorsqu’un oiseau se pose pour venir se nourrir, la caméra est déclenchée pour quelques secondes. Toutes ces données sont enregistrées, et transmises par WiFi à un serveur central, qui les analyse et propose une interface pour explorer les résultats.

Pour tout les participants à l’expérience, une interface en ligne est disponible et permet d’accéder et de visualiser les données (cliquer sur la vidéo pour lancer la lecture).

Mais… pourquoi ?

Il y a d’abord le simple plaisir de voir les oiseaux qu’il y a à sa mangeoire ! Pourquoi ne pas faire une petite pause en observant les visiteurs de son jardin à la pause café ? dans le bus ? le métro ?

Mais c’est l’occasion d’aller un peu plus loin et de répondre à un paquet de questions un peu plus naturalistes: combien y a-t-il d’oiseaux ? combien d’espèces ? comment ces chiffres varient dans l’année ? par rapport à d’autres jardins ? avec la météo ? Et comme les mangeoires peuvent peser les oiseaux, il est potentiellement possible de savoir si ceux-ci sont plutôt en bonne santé ou non ! Peut être un jour, vous aurez chez vous une mangeoire qui vous renseigne sur l’état de santé de votre jardin ?

Et la suite ?

Aujourd’hui seulement deux mangeoires ont été déployées à l’hiver 2018/2019. Nous essayons de faire doucement décoller ce nombre pour l’hiver 2019/2020, avec un déploiement de 5 à 10 mangeoires pour Novembre 2019. Pour ça, nous avons besoin de vous ! Si le projet vous enthousiasme, n’hésitez-pas à me contacter, ou à faire un don au projet. Cela peut prendre la forme de matériel (nous sommes à la recherche de disques durs et d’un ordinateur, pas forcément très récent), ou financier en contribuant à notre cagnotte !

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.